Just Read It! Nike story.

Archives

Qui pourrait déterminer quand Nike naît exactement ? 
En 1971, lorsque Carolyn Davidson conçoit le fameux logo pour la somme de trente cinq dollars seulement ?  

Ou en 1972 lorsque la société est concrètement fondée par Philip Knight et Bill Bowerman ?

Comme je suis née en 1971 et que la virgule incarne La marque par excellence, je décrète que 1971 est le début de cette fabuleuse histoire, comme un temps de gestation.

Dans les années cinquante, c’est la marque Onitsuka Tiger qui fait référence en matière de chaussures d’athlétisme. Techniques et bon marché, Bill Bowerman, entraîneur de l’équipe d’athlétisme de l’université d’Oregon et Philip Knight, étudiant en comptabilité dans le même campus, décident de les importer aux  Etats-Unis. Forts de leur succès, mais les stocks arrivant à épuisement, ils fondent leur propre société bâptisée du nom de la déesse grecque de la victoire Niké. Déesse ailée apte à se déplacer à très vive allure dont l’effigie la plus célèbre reste la victoire de Samothrace exposée au Louvre.

Le logo Nike s’inspire directement des ailes de cette statue bien qu’avec le temps il soit plus communément appelé Swoosh (virgule).

L’entreprise connaît son premier succès en 1972, donc dès le début, aux Jeux Olympiques de Munich. L’athlète charismatique, Steve Préfontaine, surnommé Pré, entraîné par Bowerman, finit quatrième du 5000 mètres. Il contribue à faire connaître la marque en chaussant les fameuses Waffles (gaufre), modèle révolutionnaire car la semelle est la première capable d’amortir les chocs et de rebondir.

Cet événement détermine deux éléments fondateurs de l’histoire de la marque, la technicité et le sponsoring.

La révolution technologique a lieu en 1978. Dans la semelle sont incluses des poches remplies de gaz. « Nike Air » est né, et accompagnera tous les modèles phares de la marque, « Air Force One », « Air Jordan », « Air Max », etc.


Pour ses dix ans, Nike entre en Bourse et se développe dans d’autres disciplines que l’athlétisme.

En 1982, avec la Air Force One, puis en 1984, avec la Air Jordan, le basket ball supplante l’athlétisme comme sport phare de la marque.

Depuis trente ans, Nike domine de nombreuses disciplines sportives, BaseBall, Football US, Tennis, Soccer, Basket Ball, Cyclisme, Running, Athlétisme, Skateboard, Golf…

On ne compte plus les stars qui ont fait l’histoire de Nike autant que Nike a fait leurs histoires. La rumeur raconte que Michael Jordan n’aurait pas voulu signer son contrat.
Et heureusement pour la légende, ses parents l’y auraient obligé.

Aujourd’hui, Nike devance largement ses concurrents en étant devenu le plus grand équipementier mondial. Adidas est à 20% derrière et Puma à 80%. Reebok, concurrente sérieuse dans les années quatre-vingt est maintenant presque confidentielle…

Nike est aussi célèbre pour ses fameux slogans publicitaires.
« Just Do It » (juste fais-le), une façon de dire qu’il faut aller au bout de ses rêves. Il est bizarrement inspiré du serial killer Gary Gilmore, qui a dit juste avant d’être exécuté :
« Let’s Do It ».  
Mon préféré, pour les jeux olympiques d’Atlanta en 1996 : « You don’t win silver, you lose gold » (On ne gagne pas l’argent, on perd l’or).

Joe a peint un triptyque en hommage au Basket Ball, la Nike Air Force One y est dignement représentée.

 

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA

This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.